Make your own free website on Tripod.com

  Aide, thérapie, prévention de la rechute | Formations, conférences | Gestion de problèmes et de stress au travail  

Au travail: changement, conflit, violence, harcèlement, surcharge, démotivation 

  Alcoolisme, toxicomanies, dépendances, burn-out, dépression, post-trauma, trouble d'adaptation 

Déjà plus de 20 ans au service des personnes et  des organisations 

Accueil | Consultation: 375, boulevard Henri-Bourassa Ouest, Montréal  (514) 381-0975| candide.b@sympatico.ca  

 

 

Réflexions pour vous aider à gérer divers stress en milieu de travail
 

 

Face au stress créé par la surcharge

1. Si vous ne l'avez pas déjà fait, notez, pendant au moins une semaine toutes les activités que vous avec faites à chaque jour.  Autant que possible, écrivez-les au fur et à mesure en indiquant l'heure du début et celui de la fin. Ceci comprend les tâches, mais aussi les relations avec les clients, les collègues ou toute autre personne.

2. Analysez la précieuse information que vous aurez ainsi collectée, prenez du contrôle sur l'utilisation de votre temps, c'est-à-dire:

- mettez de l'ordre dans votre travail,: déterminez un ordre de priorité dans vos activités.  Distinguez les travaux urgents des travaux importants, triez "il faut absolument" et les "si j'ai le temps, je pourrais...";

- identifiez les sources de perte de temps et trouvez des façons de les diminuer ou de les éliminer.  Par exmple, fermez la porte de votre bureau pendant une heure à chaque jour, regroupez vos appels téléphoniques;

- appliquez le processus de résolution de problèmes au lieu de "ruminer" un problèmes pendant des heures ou même des jours;

- demandez-vous si c'est bien vous qui devrait remplir toutes les tâches et activités que vous faites:  sinon, "laissez à César ce qui revent à César!", déléguez, partagez les tâches.   Méfiez-vous des pensées gruge-temps comme: "Personne ne peut le faire aussi bien que moi!";

- demandez-vous si vous comprenez bien les commandes qui vous sont passées et les délais dans lesquelles on vous demande de les livrer.  Vérifiez souvent.

- demandez-vous ce qui se passerait si vous n'arriviez pas à produire le travail dans les délais que vous vous êtes prescrit ou qui vous ont été indiqué.

- revoyez vos façons de penser.  Certaines peuvent vous coûter beaucoup de temps.

3. Si le fait de mieux gérer votre temps est insuffisant, discutez-en avec vos collègues, votre patron ou quelqu'un de votre entourage, pour trouver une solution (processus de résolution de problèmes).   Vous pourriez utiliser les renseignements que vous avez notés sur l'utilisation de votre temps pour aider l'autre à comprendre votre situation et à discuter des solutions.

5. Si ces méthodes ne donnent pas les résultats voulus, indiquez clairement à votre superviseur que vous avez trop de travail, suggérez-lui des solutions et demandez-lui les siennes. Pour augmenter les chances de réussite de votre démarche, préparez bien ce que vous voulez exactement et la façon dont vous allez l'exprimer.

Testez-Vous : Au travail, avez-vous une bonne gestion de votre temps?

Haut de page

Retour à : Résoudre des problèmes au travail

 

 

Face au stress de l'isolement, de la solitude, de l’impression de rejet

1. Prenez des initiatives (utilisez votre pouvoir). Approchez vous-même les gens.

2. Analysez votre réseau (est-il suffisant, est-ce que vous l'utilisez, est-il satisfaisant, est-il diversifié...?).

3. Demandez-vous si vous n'exagérez pas votre isolement, votre solitude.

3. Cherchez un moyen pour être moins seul avec votre stress.

4. Développez vos intérêts et des activités en rapport avec ces intérêts.

5. Analyser vos attitudes envers les autres: peut-être pourriez-vous en adopter d'autres qui vou permettraient d'établir et de maintenir de meilleures relations.

6. Seriez-vous victime de mobbing de la part de vos collègues ou de votre "patron"?

Haut de page

 

 

 

 

Vous sentez-vous désintéressé de votre travail?

Peut-être ne voyez-vous pas les problèmes au travail parce que vous avez comme "démissionné" … pour différentes raisons.

  • Vous pensez que tout ce que vous trouvez intéressant dans votre emploi c’est le salaire.
  • Vous vous dites que vous ne faites que le strict minimum à votre travail.
  • Vous avez de la difficulté à vous motiver à venir travailler.
  • Il vous semble que le temps ne s’écoule pas quand vous êtes au travail.
  • Vous avez l’impression de faire votre travail un peu comme un robot.
  • Vous comptez très souvent le temps qui vous sépare de votre retraite.
  • Vous avez l’impression d’être peu utile dans votre travail.
  • Vous comptez fréquemment les jours avant les congés, avant les vacances.
  • Vous ne trouvez plus aucun défi dans votre travail.
  • Vous avez l’impression que tout a déjà été fait, que plus ça change, plus c’est pareil.
  • Vous changeriez d’emploi si vous en aviez la possibilité, même pour un salaire moindre.

 Si ce portrait ressemble au vôtre, il est temps que vous réagissiez!

Les gens désabusés du travail ne sont pas des gens très heureux. Ils développent souvent des problèmes personnels à l’extérieur du travail. Parfois, ils développent des dépendances ou encore deviennent aussi comme "insensibles" à tout ce qui se passe dans leur vie. Ils sont souvent un fardeau pour leurs collègues.

Vous devriez au moins tenter de trouver ce qui vous a mené à ce détachement, et chercher à trouver certaines motivations à travailler ou à retrouver ce qui vous motivait auparavant.

Haut de page

 

Candide Beaumont, psychologue | Consultation: 375 boulevard Henri-Bourassa Ouest |(514) 381-0975

Mis à jour le 03 novembre 2001

candide.b@sympatico.ca